4 étapes pour créer vos stratégies marketing et partenariats avec les blogues pour mamans

blogues mamans (11).png

Les blogues de mamans envahissent mon Facebook

Oui, je me déclare accro de blogues de mamans : mamanaunplan, mafamillemonchaos, jesuisunemaman, parfaitemamancinglante, laparfaitemamanimparfaite (name it! I’m loving it!) C’est tout nouveau depuis la naissance de ma deuxième. Je reprends le rythme d’un oiseau de nuit, je bois plein de café et oui décaféiné (clin d’oeil à mamancaféine) et bien que j’aimerais que le sommeil me gagne facilement, je passe malgré tout du temps sur Facebook. Et disons qu’en plein milieu de la nuit, je n’ai pas beaucoup de contenu nouveau sur Facebook. Alors, je lis des articles sur les mamans !  

  
Quand j’ai fait la découverte de la capsule web de mamanaunplan. #coupdecoeur #tropcurieuse, j’ai voulu en savoir plus sur ces blogues de mamans avec mes yeux de maman-graphiste-webdesigner-marketeuse-et-stratège-en-contenu et mon bagage de 10 ans d’expériences en marketing pour savoir ce qui explique ma récente addiction…

 

Cet article est utile pour vous

Vous avez besoin de faire connaître votre produit/entreprise/blogues aux mamans et interagir avec votre clientèle cible ? Voici pour vous :
  • Étude de marché sur le secteur des blogues pour mamans et papas : Quel est le contenu qui intéresse les mamans ? Quel le profil de la lectrice du blogue pour mamans ? Qui sont les blogueuse-mamans et les papas blogueurs ? 
  • Pourquoi et comment créer des partenariats avec les blogueurs 
  • 5 stratégies de marketing relationnel pour entretenir des relations blogueurs/lecteurs en face-à-face en ligne et hors ligne
  • 4 étapes créer votre stratégie marketing pour rejoindre les mamans. Prenez exemple sur l’étude de cas pour le secteur des centre de services périnataux pour mamans et familles)

 

Quoi savoir sur ces blogues de mamans (et de papas) ?

Quel est le contenu qui intéresse ?

Les blogues pour mamans, ce sont des articles sur le quotidien de la maman, sur ce qu’est «être Maman» ou des trucs pratiques de tout genre pour améliorer nos vies de parents :) Mon Dieu que ça fait du bien de connaître les folies des autres familles hihihi. On se dit qu’on n’est pas seule à vivre le «Terrible Two».  
 
accro.png
 
Selon Emarketer, la tendance est au contenu qui traite du style de vie des mamans. «Many of the bloggers who started out in the heyday of mother blogs are reclaiming their self-identity as their kids age, and they’re focusing less on mother-focused content and are instead shifting to lifestyle content.» (Maria Bailey, Emarketer
 
J’ai fait un petit tour sur les principaux blogues pour mamans d’ici, voici les catégories de sujet les plus abordées (évalué selon 6 importants blogues de mamans du Québec) :
  • Les sorties en famille 100%
  • La cuisine et les recettes 50%
  • Être papa 25%
  • Les tests de produits 35%
  • La réalité des parents 100%
  • Des trucs pratico pratiques 65%
  • Les activités à réaliser avec les enfants 65%
  • Le bien être d’une maman 65%

Les mamans aiment donc se vider le coeur sur ce qu’est d’être parent et ont besoin de sortir de la maison ! 

Il y a des blogues pour tous les goûts; la maman superwoman-hyper-organisée ou la trop-pas-organisée-mais-qui-prend-le-temps-de-vivre (ou de survivre…), la maman grano ou la maman-qui-bricole-DIY-fan-de-Pinterest etc etc. Qu’on parle de boîte à lunch, du «F$/%(* » Four», de l’allaitement, de la conciliation famille-travail ou de l’éducation des enfants, on se sent toutes concernées. On veut du contenu qui nous parle, qui parle au «moi». Le contenu doit alors être ciblé sur un profil de maman précis au lieu de s’adresser à la mère universelle (voir l’article Je suis une maman, je suis un cible marketing).

 

Qui sont ces lectrices qui comme moi sont «accro» à ces blogues de mamans ?

Les mamans 2.0 et celles d’hier ne sont pas si différentes; elles se posent les mêmes questions sur ce qu’est être parent et veulent toutes deux regarder leurs enfants bien grandir et avoir des moments de joie avec eux. Ce sont les ressources et les moyens qui sont quant à eux bien distincts pour y parvenir. 
 
maman-2-0
 
 
Avec l’internet et maintenant les réseaux sociaux, la recherche d’information et les échanges d’opinions ou de conseils pour mamans ne se font certainement pas de la même manière. Bien sûr, il y la bible du «mieux vivre» en papier, mais on va toutes (ou presque) voir les forums «à la doctissimo» et les sites comme naîtreetgrandir. Selon l’étude de Google Insight, j’ai été surprise de voir que 1 maman sur 3 consulte des vidéos lors d’une recherche d’information et 83% des mamans sondées se tournent vers l’internet pour avoir des conseils au lieu de demander à leur proche ou à des spécialistes. (C’est quand même beaucoup..)  Pour obtenir le profil-client des mamans d’aujourd’hui, voir l’article 5 actions de communication et 7 stratégies marketing pour mieux rejoindre la maman 3.0.
 
 

Qui est la maman blogueuse ?

Les blogues, ça ne date pas d’aujourd’hui et bien que les blogues de mamans ont vu le jour vers les années 2000, leur popularité est toujours bien présente et en croissance. La maman d’aujourd’hui est de plus en plus active sur l’internet, très présente sur les réseaux sociaux, possède un téléphone intelligent (59% des mères vs 50% de la population totale américaine, selon Emarketer), utilise son cellulaire intelligent pour naviguer sur le web (45% des mères, selon Emarketer) et a une tablette électronique (pour plus de 28% que l’ensemble de la population, selon Emarketer).  
 
Selon Mashable, on compte plus de 4 millions de mamans blogueuses aux États-Unis. 4 millions ! wow, c’est comme si toutes les mamans du Canada qui ont un enfant de moins de 18 ans avaient un blogue, sans exception. (Il y a 4.1 millions de mamans canadiennes selon Statistiques Canada. Je me demande combien on a de blogue pour mamans au Québec.  «The average mommy blogger is 37 years old and 89% of mommy bloggers have kids between the ages of 2 and 11. They’re also socially conscious and are 85% more likely to have supported a politician based on an environmental issue, 88% more likely to buy eco-friendly products and 38% more likely to volunteer than the average mom.» (Sam Laird, Mashable)

 

Et les papas blogueurs ?

Loin d’être absent de la blogosphère de la complexe parentalité (clin d’oeil au slogan de la parentalité décomplexée de mamanaunplan qui a une section sur être parent au lieu de seulement parler de la maman. J’aime.), les papas ont eux aussi leur mot à dire ! Vous pouvez suivre par exemple ces blogs :

Jetez aussi un oeil sur ce site : être papa ou la section «papa pour la vie» sur le site mamanpourlavie. Le papa d’aujourd’hui a bien changé comparativement au rôle qu’il jouait autrefois. Il est plus présent, plus impliqué dans l’éducation de ses enfants et prend part à la gestion familiale et du domicile, sans oublier le ménage. Une étude menée par la firme Léger pour le compte de Naître et Grandir démontre ce portrait du papa québécois actuel :

  • «95 % des papas ont assisté à l’accouchement de leur conjointe;
  • 72 % d’entre eux affirment être plus présents que leurs pères l’étaient;
  • 22 % trouvent qu’ils manquent de temps, 19 % manquent de sommeil et 19 % manquent de sexe;
  • 99 % des pères se considèrent impliqués dans l’éducation de leurs enfants;
  • 78 % se sentent rarement ou jamais critiqués par leur conjointe;
  • La vaste majorité des papas québécois sont fiers de l’être et sont satisfaits de leur rôle de père.» (Anne Costisella, Maman pour la vie)

  

Les blogues, le meilleur moyen pour rejoindre les mamans 

4 raisons de créer un partenariat avec les blogueuse-mamans

  1. Les blogues de mamans ont une grande audience, en moyenne plus de 20 000 mamans. La visibilité est grande.
  2. Les mamans qui suivent les blogues le font régulièrement et les utilisent comme source d’information pour acheter un produit par exemple.
  3. Les blogues pour mamans ont une audience engagée qui commente, échange et réalise ou achète ce qui leur est proposée comme produit ou activité.
  4. C’est très accessible et bien simple de développer des partenariats avec des blogueurs que des entreprises. «Mom bloggers usually have a set rate for specific campaigns, such as a sponsored post. They also often agree to post a review free of charge if they can test the product for free, like the ability to drive a car for a week. Moms easily pitch and review products for any brand they believe in and brands don’t have to manage the hassles that usually accompany other deals.» (Chelsea Amaral, Aabaco Small Business)
Pour en savoir plus, lisez l’article sur les 5 avantages de créer des partenariats avec les blogueuses-mamans : Why Mom Bloggers Are So Valuable to Brands (en anglais). 
 
«La blogosphère n’est pas seulement un réseau d’échange : elle est aussi une mine d’or pour les entreprises. Que ce soit par la publicité, les articles commandités ou avec le don de produits, les blogues sont devenus des outils de marketing très influents auprès des milliers de mamans qui les consultent. Ces mères sont une clientèle plus difficile à joindre pour les entreprises. « C’est quand même difficile, quand on fait des publicités, de rejoindre spécifiquement des femmes enceintes. Alors que sur des blogues de mères, vous avez un public cible qui est assez ciblé.» (Geneviève Proulx, Radio-Canada).
 
 

Mais quel blogue choisir et comment s’y prendre ?

  1. Identifiez les blogueurs ayant le plus d’audience et de visibilité en faisant une recherche sur Google avec des mots clés (exemples : blog maman, être maman, parfaite maman) et dressez une liste des top 10. (nb. vous pouvez affiner votre recherche en cliquant sur «outil de recherche» dans le menu de google à droite de «plus.». Sélectionnez ensuite la langue en français et le pays Canada. 
  2. Indiquez vos résultats dans un fichier excel (voir photo ci-dessous)
  3. À l’aide du site alexa.com, identifiez le rang alexa pour chaque site.
  4. À l’aide du site ahrefs.com, prenez note du url rating et du nombre de backlinks pour chaque site.
  5. Effectuez le classement de vos résultats de votre fichier excel pour y définir le rang global (voir méthode expliquée par Trafic Mania)
  6. Entrez ensuite en contact avec les blogueurs et commentez leurs blogues. Notez vos actions sur ce même fichier excel et faites le suivi constant. 
12.png
Source de la photo : Trafic Mania
BOÎTE À OUTIL | Connaissez-vous allorank.com ? C’est un site qui permet d’obtenir des statistiques sur notre positionnement sur le moteur de recherche Google selon des mots clés présélectionnés puis de comparer cet ordre avec nos compétiteurs. Pratique cette comparaison !

Voici les blogues de mamans à découvrir [mise à jour 3 février 2017]

5 idées pour développer un partenariat avec un blogueur

  1. Démontrez les avantages que votre partenariat ou produit donne à leur audience. 
  2. Demandez le kit média du blogue. La plupart du temps, les blogueurs ont un prix fixes pour les articles sponsorisés ou les échanges de lien etc.
  3. Envoyez des billets et des cadeaux qu’ils pourront redonner à leur audience.
  4. Donnez leur des échantillons pour qu’il puisse tester votre produit. [Toutefois, sachez que le blogueur n’a pas l’obligation d’accepter de publier ou commenter votre produit. Vous pouvez négocier une entente de visibilité avec rémunération ou troc de services si cela peut intéresser le blogueur. Le test de produit peut prendre beaucoup de temps pour la rédaction, la prise de photo, la publication d’un article, sa promotion auprès de son audience etc. Une rémunération en plus de l’échantillon gratuit est une norme de plus en plus présente dans la blogosphère. Informez-vous. – Modifié le 5 février]
  5. Ajustez votre produit à leur thème de blogue. Par exemple, Cascade a développé des partenariats avec des blogueurs dans le cadre du lancement de leur boutique en ligne. «Certains produits, comme les maisons de cartons, étaient tout à fait désignés pour la communauté des mères blogueuses. Les retombées ont été positives pour l’entreprise (et nombreuses!) : plus de 85 % des mères blogueuses ayant reçu une maison ont rédigé un article sur leur blogue à ce sujet.» (Karine Miron, Adviso)

Comment faire ? 

C’est sur Facebook que ça se passe !

La magie des blogues s’opère sur Facebook. Comme ces blogues traitent des sujets d’ordre personnel en lien avec notre statut de mère, notre rôle de parent ou notre vision propre de la maternité, il est normal qu’il soit plus simple de rejoindre les mamans dans leur vie personnelle et non pas dans un contexte commercial ou de vente. En plus d’être le meilleur outil pour échanger et communiquer avec la communauté des mamans, Facebook est aussi le réseau social favori des mères. Selon le classement Social Mum Network de l’Institut des mamans, 9 sur 10 mamans sondées utilisent régulièrement Facebook (87%), Youtube est en deuxième place avec 48%, puis Instagram et Google sont en 3e position avec 21%. Vous savez maintenant quels réseaux sociaux prioriser pour vos publicités. 

 

Quelle est la recette gagnante pour ces blogues ? Que peut-on en retirer ?

1.Créer des partenariats avec d’autres blogueurs et collaborateurs. Pourquoi ne pas opter pour des rédacteurs externes aussi nommés les collabos ? Ça permet d’avoir accès à plus de réseaux de contact, de générer plus de contenu, plus de variété, plus de j’aime, plus de popularité :) donc plus de vente et de rentabilité ? Sans oublier l’économie de temps… 

2. En plus de rédiger des articles, il faut proposer des services divers dans le but de rentabiliser le tout : conférence, affiliation, membership/forum, boutique, événement, les publicités et les partenariats. Ex: article commandité, test de produit, échange de lien, hyperlien payant etc.

3.L’authenticité !

4.Focuser sur le style de vie des mamans et non pas forcément la maternité et les enfants. Exemple : il n’est pas nécessaire d’y voir une image d’enfant ou d’une femme enceinte. (Ouiiii, je vous le dis…)

5.Créer une relation blogueur/lecteur et à long terme. Si la photo du blogueur/blogueuse se retrouve sur la page d’accueil, c’est un gros plus ! On aime ! On veut connaître celui qu’on lit. Il ne faut pas avoir peur de parler de soi, de son quotidien et de ce qui se passe dans les coulisses du blogue.

6.Mettre du contenu unique et de qualité. Ex: Les recettes de cuisine sont-elles vraiment essentielles ? Si la maman veut cuisiner, n’ira-t-elle pas sur des sites spécialisés ? ne serait-il pas mieux d’y mettre plutôt des recettes qui se font bien avec les enfants. Comme dit le blogueur André Dubois de Trafic Mania : «Mon but est de publier peu. Mon but est de publier le meilleur. Mon but est de vous scotcher à votre fauteuil avec des articles de 2000 ou 3000 mots.»  Avec ce que j’en ai retenu, ma citation est quant à elle «si tu écris quelque chose, fais le bien, avec du contenu de qualité, en beaucoup de mots, avec photos et avec du concret…du vrai». 

du vrai.png

7.Il faut du beau ! Le visuel est aussi important que le contenu. Ex: la sélection d’image, la création de capsule vidéo, le développement d’une identité visuelle du site etc.

8.Il faut du contenu ciblé sur un profil de maman spécifique et non pas adressé à la «mère universelle».

 

L’ingrédient secret d’un blogue réussi ?

C’est être capable d’entretenir des relations blogueurs/lecteurs en face-à-face en ligne et hors ligne. On parle ici de marketing relationnel. (voir le prochain article sur le sujet). Quelques idées :

  1. Créer des capsules vidéos : voir les vidéos de Jaime de jesuisunemaman 
  2. Mettre des photos et vidéos du blogueur ou de la réalité du blogueur en tant que parent 
  3. Partager du contenu sur les coulisses du blogue, autrement dit ce que fait le blogueur en arrière scène (tâches, outils, environnements de travail, le quotidien) voir les capsules de mamanaunplan 
  4. Créer des regroupements : voir le rassemblement de jesuisunemaman et la conférence annuelle de Blogher aux États-Unis (en anglais)
  5. Organiser des événements tels que des conférences, ateliers etc. : voir les conférences de laparfaitemamanimparfaite

 

la-pour-vous-aider

 

Qu’avez-vous besoin ?

Vous avez un produit qui cible les mamans et les familles ? Vous êtes une blogueuse maman ou un blogueur papa ? Je peux vous aider. 

Pour économiser votre temps pour la recherche d’image, la production de visuel graphique pour vos promotions, la création d’image à la une pour vos articles, le développement ou la refonte de votre identité visuelle, logo etc.

Pour recevoir du support technique et des connaissances spécialisées en stratégies marketing et web ou pour développer votre plan marketing, calendrier de promotion ++ 

Pour obtenir des idées nouvelles, différentes et créatives pour alimenter votre création de contenu et vos campagnes promotionnelles pour vous faire connaître et engager votre audience.

Contactez-moi pour obtenir un prix et parlez moi de votre projet.

  

À vous de jouer !

Créer votre stratégie marketing pour rejoindre les mamans sur les blogues

1. Définissez vos objectifs. Vous désirez rejoindre les mamans dans quelles fins ? Quel est votre objectif final, c’est-à-dire la dernière étape de votre processus marketing ? Vous avez besoin de faire connaître votre produit/entreprise (viralité), acquérir une audience/clientèle ou bien encore, vendre votre produit ? 

2.Décrivez le contexte (où, quand, avec qui etc.) dans lequel le client potentiel réalisera votre objectif final. On se questionne sur l’environnement dans lequel le client potentiel prendra connaissance de votre entreprise, présentera ses intentions d’achat ou achètera votre produit. 

3.Précisez la ou les actions que vous aimerez que votre clientèle réalise afin d’atteindre votre objectif précédemment choisi et dans le contexte décrit. Pour chaque action, le client potentiel peut partager son expérience dans son entourage ou les réseaux sociaux. Il est possible de choisir plus d’une action, mais assurez-vous que votre stratégie de communication soit bien planifiée pour chaque action choisie. 

4.Développez une stratégie marketing qui permet de réduire le nombre d’étapes à franchir par le client et qui permet de réaliser l’action voulue. 

  

Étude de cas : centre de services

Prenons l’exemple d’un centre de services périnataux pour mamans et familles. Comme c’est une entreprise avec un lieu physique, les actions possibles du client sont :

  • Prendre connaissance : (1) Voir une publicité (2) S’informer et interagir avec l’entreprise via les réseaux sociaux, courriel, téléphone, site web, en personne etc.
  • Avoir une intention d’achat: (3) Se déplacer jusqu’au centre (4) Visualiser le centre (environnement extérieur) (5) Entrer dans le centre (ambiance intérieure) (6) Obtenir un service à la clientèle
  • Acheter : (7) Acheter un produit/service

1.Objectif final : Comme l’entreprise veut se faire connaître, l’objectif final ne devrait pas être l’obtention de «j’aime» sur Facebook. Elle devrait plutôt vouloir que le prospect se transforme en client potentiel et donc que la maman qui ne connaît pas le centre dise qu’elle aimerait ça y aller. L’entreprise doit alors créer des occasions et mettre de l’avant des raisons pour inciter le déplacement vers le centre.

2.Contexte : Le où c’est le lieu du centre. Le quand c’est la date ou la période à laquelle le centre veut se faire connaître ou encore l’heure à laquelle il veut plus de clientèle sur place, prenons l’exemple que le centre veut plus d’achalandage en semaine en journée entre 10h et 16h. Le qui, c’est la maman ou future maman, accompagnée ou non de son bébé/enfant et de son/sa conjointe. 

3.Action : Pour atteindre l’objectif final et que la clientèle cible ait le goût de se déplacer au centre, l’action voulue est qu’elle interagisse avec l’entreprise, qu’elle soit «engagée» envers le centre.

4.Stratégie marketing : Dans ce contexte, pour mieux rejoindre les mamans, je propose les 8 idées suivantes.

  • Idée 1. Organisez une activité/événement thématique vedette et répétez le type d’activité (mais pas le contenu de l’activité) à chaque semaine à la même heure et utiliser cette même période pour publier du contenu sur le web sur ce qui s’est passé lors de cette activité, par exemple les midis-conférences avec un professionnel invité ou encore la pause-café matinale avec une table ronde entre mamans.
    • Parce que la régularité du programme et des publications favorise la fidélisation de la clientèle. Le client aura l’impression que c’est comme un rendez-vous.
    • Parce que ça favorise le développement de regroupement et d’amitié au sein de la clientèle ce qui permet d’instaurer un climat convivial et un sentiment de communauté. Ce sera donc une occasion pour inviter le partage sur les réseaux sociaux.
  • Idée 2. Devenez collaborateur et rédiger des articles sur les blogues pour maman. Ne créez pas votre propre blogue sur votre site, mais créez une page qui rassemble les liens vers ces articles externes. 
  • Idée 3.Organisez une ou des journées spéciales pour les blogueurs/collabos seulement et autour d’un thème spécifique, puis lancez les invitations personnalisées. Ce que vous voulez c’est que les blogueurs parlent de vous sur leur blogue.
    • Parce que les blogueurs/collabos aiment se regrouper et ont besoin de sortir de leur bulle.
    • Parce que ça vous permettra de les connaître en personne et de développer des relations.
    • Parce que les invitations auront aussi une portée promotionnelle sur votre entreprise en plus de promouvoir l’événement. Les blogueurs pourront vous connaître et parlez de vous, même s’ils ne sont pas intéressés à venir à l’événement. 
  • Idée 4. Partagez des cadeaux/coupons/échantillons et autres incitatifs aux blogueurs pour qu’ils puissent les faire tirer à leur audience, votre clientèle cible.
  • Idée 5. Organisez des événements sur des sujets indirects, c’est-à-dire non reliés aux services généralement offerts par le centre, mais qui s’adressent à la même clientèle. Par exemple : des ateliers de cuisine pour maman ou des petites foires thématiques où vous invitez des fournisseurs de produits de maternité ou pour bébé. 
  • Idée 6. Proposez à vos fournisseurs, partenaires et clientèles qui visitent le centre de partager une petite pensée sur les réseaux sociaux afin d’obtenir un produit gratuit, rabais ou autre incitatif. Créez des autocollants colorés avec l’action que vous attendez qu’ils réalisent et affichez les un peu partout dans votre centre, sur la porte d’entrée, à la caisse etc. Cette répétition d’affichage gardera votre message ancré dans la tête de votre clientèle cible.
  • Idée 7. Offrez une activité/événement gratuit une fois par mois comme un privilège, avec places limitées que vous pourrez utiliser comme levier de promotion mensuelle.
    • Parce que ça permet de donner une activité d’essai à une nouvelle clientèle.
    • Parce que ça donne une impression de rareté et que le client attend cette activité avec impatience.
    • Parce que vous pourrez créer spécialement un événement sur les réseaux sociaux et inviter la clientèle à s’inscrire en avance.
  • Idée 8. Faites des insertions publicitaires des produits de fournisseurs. Par exemple, à la halte garderie, vous pourriez demander aux fournisseurs de vous prêter/donner un jouet. Vous pouvez ensuite faire de la promotion de ce jouet dans votre contenu web et réseaux sociaux. Les fournisseurs pourront par exemple faire un photoshoot de leur produit dans votre centre, obtenir des commentaires des mamans et des enfants sur l’utilisation de leur produit et ensuite partager un mot sur leurs réseaux/blogues auprès de leur audience (sensiblement la même clientèle que vous!).
    • Parce que ça vous permet d’utiliser la crédibilité et la notoriété de vos fournisseurs.
    • Parce que vous pourrez parler de vos impressions sur l’utilisation du produit à titre de client et ainsi amener de la proximité avec votre clientèle cible.
 

Commentez et partagez

  •  Vous avez un blogue pour mamans ou pour papas ? Commentez cet article, faites connaître votre blogue.
  • Avez-vous d’autres idées ou ingrédients secrets pour un blogue réussi ? 

Vous aimerez aussi :

  • REMUE-MÉNINGES | 5 actions de communication et 7 stratégies pour mieux rejoindre la maman 3.0
  • DESIGNBOOK | Parlons design web : les blogues de mamans.
  • CONTENU EXCLUSIF AU E-BOOK | Test expérientiel : être une blogueuse maman parfaite à la pinterest durant 24h (à venir)
  • CONTENU EXCLUSIF AU E-BOOK | Étude de cas et nouveau concept : le cycle marketing de la maternité (à venir)

Références

  • Boîte à outils | allorank.com, ahrefs.com et alexa.com
  • Liens | E-marketing, Google Insight, Emarketer, Blogher University, Institut des mamans, Statistiques Canada, Mashable, Aabaco Small Business, Radio-Canada, Naître et Grandir
  • Blogues | Maman a un plan, Maman Caféine, Ma famille mon chaos, Je suis une maman, Parfaite maman cinglante, La parfaite maman imparfaite, Nous les papas , Je suis un papa, Un gars un père, Papapoule, Frank Bérubé, Dad-Camp, Trafic Mania, 
  • Services | Demande de soumission
  • Secteurs de marché | Blogue, industrie de la maternité
  • Cibles | Maman, famille, entreprise de produits pour maman et bébé/enfant, blogueuse/blogueur/collabos
  • Étude de cas | Centre de services périnataux pour mamans et familles
Advertisements

12 réflexions sur “4 étapes pour créer vos stratégies marketing et partenariats avec les blogues pour mamans

  1. Franchement intéressant comme article et bien étoffé! Tu dresses un excellent portrait de la maman que l’on tente de rejoindre (je dirais bien « papa » aussi parce que j’ai un blogue de gars, mais puisque plus de 70% de mon lectorat est composé de femmes 25-45 ans alors j’assume totalement que je rejoins en grande majorité des mamans!). Good job!

    J’aime

  2. Un grand merci pour le commentaire JFQ. J’ai en effet à coeur de rédiger du contenu de qualité et que ce soit pratique dans notre réalité de blogueur, petite entreprise, travailleur autonome… Je suis bien contente que mon article t’ait plu.

    J’aime

  3. Wow super intéressant! Merci de m’avoir amené à ce lien. Moi qui vient tout juste de commencer mon blog de Papa grâce à mon petit trésor Raphaël de bientôt 4 mois! J’adore les idées élaborées et j’ai bien hâte de les mettre en pratique! Merci!

    J’aime

  4. Merci !! C’est super gentil :) J’ai une petite de 2 mois (et une plus grande de 3 ans). Je suis donc en plein dans le même stade que toi avec ces cycles de couche-dodo-pleur-faim-couche-pleur-pleur-dodo.. lol

    J’aime

  5. Wow, super intéressant j’en ai vraiment appris beaucoup sur les blogues vie-de-famille dont je suis accro moi aussi. On s’attache à ces petites bêtes-là! :)

    Il y a moins d’un an, j’ai décidé de me lancer moi aussi avec http://www.moicheznous.com, surtout pour me permettre d’écrire sur des trucs plus légers et personnels ne traitant pas de sujets sérieux (car j’écris beaucoup au bureau), mais je considère que je me cherche encore un peu. mais j’aime ça!

    J’expérimente et surtout, il s’agit d’un projet personnel (à moi de moi) qui me fait du bien et qui pimente beaucoup mon quotidien parfois routinier de maman.

    Voilà, j’ai bien aimé votre texte!

    @MarieSoleilTS
    http://www.moicheznous.com

    J’aime

  6. Bonjour @MarieSoleilTS,

    Merci de m’avoir fait découvrir ton blogue ! Je l’ajoute à la liste de blogues de maman à découvrir. J’aime tellement ta vision : à moi de moi. (en passant, la photo du carrefour giratoire de ton article est le carrefour de ma rue aha.. Peut-être sommes-nous voisine dans cette ville que «nous» aimons tant?) A+ ;)

    J’aime

  7. Merci pour cet article très complet qui donne des lignes de stratégies de développement marketing vers les mamans blogueuses. J’aurais cependant une nuance à apporter : considérer de donner des articles gratuits à tester en s’attendant à un revue/publication ou autre sans aucune autre contrepartie. Je ne suis pas partisane de ces publicités gratuites. Cela demeure une publicité et une marque/entreprise/autre se doit d’inclure dans son budget pub une coût qui ici équivaut à une rémunération. Recevoir un produit gratuit que l’on ne désirait peut-être pas forcément, pour en parler, voire écrire un article, cela se paie dans tous les cas. Offrir de tester un produit gratuitement, mais de proposer une rémunération pour un article/publication sur les réseaux sociaux, c’est je pense ce qui devrait être la norme. Beaucoup de mamans blogueuses sont « flattées » d’être retenues pour des tests de produits et acceptent. Souvent cela finit par un article ou une publication sur les réseaux sociaux sans aucune autre forme de rémunération. Sauf que cela demande du temps pour tester, faire des photos, publier sur les réseaux sociaux et encore plus si un article est publié. Je pense que la norme serait toujours d’offrir une rémunération car au final, c’est de la publicité. Et si cette même marquer voulait afficher une publicité dans une revue/journal/etc., cela ne serait jamais gratuit. Je pense que les marques ont encore trop tendance à utiliser le filon de la flatterie pour obtenir de la publicité gratuite auprès des mamans 3.0. Je trouve cela dommage de leur confirmer cette façon de faire via le petit paragraphe où vous en parler alors que le reste est très pertinent.
    Merci à vous.

    J’aime

  8. Bonjour Lauraki ! Très bon point!! J’ai ajouté un passage pour éclaircir cette idée de partenariat entreprise-blogueur. En effet, il est important de préciser que la rémunération en plus d’un échantillon gratuit est de plus en plus la norme dans la blogosphère. Merci pour cet ajout. Bien heureuse que vous ayez considéré cet article pertinent !! Merci :)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s