5 actions de communication et 7 stratégies pour mieux rejoindre la maman 3.0

 je-suis-une-maman-je-suis-une-cible-marketing-9

Je suis une maman, je suis une cible marketing.

En plein congé de maternité, il n’y a pas d’autres sujets qui me «trotte» dans la tête. Je passe mes journées (et mes nuits) à «jouer», avec mon plus grand plaisir, à la maman avec 2 belles cocottes (3 ans et 1 mois à l’heure où j’écris ces lignes) et oui je me déclare accro aux blogues de mamans. J’en parle ici.

Lors d’un deuxième enfant, c’est là qu’on prend conscience de «toute la patente», qu’on tombe à nouveau dans cette industrie de la maternité, mais qu’en réalité on n’a pas besoin de tant de «bébelles» et de gadgets. 

 

Cet article est utile pour vous 

Vous avez besoin d’en savoir plus sur le profil de la maman 3.0 et comment s’adresser  et rejoindre les mères d’aujourd’hui dans vos stratégies marketing et actions de communication ?  Voici pour vous :

  • Qui est la maman d’aujourd’hui et comment la rejoindre ? : L’industrie de la maternité, Qui est la maman 3.0 ? Ne pas s’adresser à la mère universelle, Est-ce un retour des mères parfaite comme les housewifes des années 50 ? Et les imparfaites.
  • 7 stratégies pour s’adresser aux mamans : Parlez de leurs enfants, Pourquoi ne pas s’adresser aux bébés au lieu des parents ? Et si c’étaient les enfants qui étaient les messagers de votre marque ? Et si on parlait à celles qui ne veulent pas devenir maman ? Adressez-vous à la maman de la maman. Dirigez votre message au conjoint(e) de la maman. Ne tombez pas dans les stéréotypes. Prenez exemple sur l’étude de cas pour le secteur automobile.
  • 5 actions de communication pour rejoindre la mère d’aujourd’hui 
  • 11 étapes pour créer une nouvelle publicité avec une clientèle cible : la maman

 

 

Qui est la maman d’aujourd’hui et comment la rejoindre ?

L’industrie de la maternité

L’entrée d’une femme dans la maternité signifie le tout début d’une grande aventure, et qu’on le veuille ou non c’est aussi le début d’un cycle marketing… (voir le cycle marketing de la maternité dans le E-book) Si ce n’était pas une industrie, on ne verrait pas les «Baby’s r us» et «Bô bébé» de ce monde.   La future maman aura un tout nouvel univers de produits à acheter : la poussette, la poubelle de couches, le tire-lait, les biberons, les suces, le porte-bébé, le parc etc etc. La liste d’achat pour nouveaux nés ne finit plus et il y a tellement de gadgets ! Voir le vidéo cocasse de Stéphane Bellavance, Montée de lait de l’émission Format familial :
 

 

Qui est la maman 3.o ?

J’ai pris connaissance du concept de 3.0 suite à la lecture de l’article des Fabuleuses au foyer (Hélène Bonhomme, Le point.fr). On est déjà rendu au 3.0 ? Le 2.0, c’est out ? J’ai fait une petite recherche sur le sujet et j’ai vu ce texte qui résume très bien le tout :

«En tant que (pas si) vieille mère qui a vécu (et un peu participé à) la naissance d’Internet avant celle de ses enfants, me voilà dorénavant confrontée à l’ « élevage » de futurs « citoyens numériques ». […] demain, ils verront avec d’autres yeux un ordinateur (ou iPad, ou iPhone, ou quel que soit leur moyen de se connecter), et feront comme leurs copains : ils twitteront, ils facebookeront […] la « tell all » génération, ou génération Y, ou « digital natives », qui revisite les notions de vie privée, de données personnelles, d’intimité, et gère sa vie publique comme des vrais RP (ou presque). Ces Y, que vont-ils laisser aux Z, mes petits Z(èbres) à moi, cette génération 100% numérique, née quelques années après les attentats du 11 septembre ? On dit les Y impatients, individualistes, zappeurs, etc. Et les Z, que retiendront-ils dans tout cela ? Nés sous (génération) X, grandis sous Y, que vont-ils inventer ? Mon petit peuple du numérique va vraisemblablement aller vite, très vite. Va grandir avec la réalité enrichie. Va prendre des habitudes virtuelles qui auront des répercussions sur le réel. Alors comment leur donner les limites dont ils auront besoin pour être équilibrés, sans pour autant les déconnecter ? Quelle forme de parentalité va-t-il falloir inventer pour les accompagner au mieux ? Bref, comment prendre un peu d’avance et devenir une mère 3.0 avec des enfants Z ? #aspirine…» (Laurence Bee, Parent 3.0)

  • La maman d’aujourd’hui est de plus en plus active sur l’internet, très présente sur les réseaux sociaux, possède un téléphone intelligent (59% des mères vs 50% de la population totale américaine, selon Emarketer), utilise son cellulaire intelligent pour naviguer sur le web (45% des mères, selon Emarketer) et a une tablette électronique (pour plus de 28% que l’ensemble de la population, selon Emarketer).  
  • Elle utilise les blogues comme première sources d’information sur la parentalité. «More than two-thirds of respondents said they trusted the information and advice gleaned from blogs. Interestingly, faith in blog posts spiked among mothers ages 28 to 45, at 72%, and was a bit lower among both younger and older moms. After blogs, Facebook was the next most trusted social media network at 64%, followed by YouTube at 36%.» (Emarketer)
  • La maman ne fait pas que lire les articles de blogues, elle est une audience engagée. Elle interagit, partage, parle des marques à d’autres parents et achète. «BlogHer also found that 56% of moms had made a food purchase based on a blog testimonial, while 48% had bought a baby product.» (Emarketer)
  • Elle apprécie recevoir des promotions par SMS de certaines entreprises (52% des répondants, wow c’est étonnant !) et elle aime recevoir des courriels de certaines entreprises (44% des répondants) selon un sondage Alliance Data (Emarketer).
  • Elle consacre plus de temps à sa famille. Selon Statistiques Canada, le temps en famille est passé de 403 minutes par jour en moyenne en 1986 à 374 minutes en 2005 à 421 minutes en 2010. Grosso, modo c’est 7h par jour… hum pas très réaliste, mais si on combine tous les jours de vacances, les soirées en semaine et les weekends dans une année en plus de compter les mamans à domicile pour s’occuper à temps plein de ses enfants, alors ça a un peu plus de bon sens.
  • 12,6 % des mamans canadiennes sont dans une famille recomposée avec enfants de moins de 24 ans (Statistiques Canada)
  • Allaiter, c’est la tendance, mais soit difficile ou pas longtemps. 90.3% des mamans ont allaité ou tenté d’allaiter leur bébé et 20.4% on allaité leur bébé dans les 6 premiers mois de naissance, en 2012. (Statistiques Canada)
  • Pour avoir plus plus plus de faits et statistiques sur les mamans, allez vite voir cet article de She-conomy (en anglais). C’est rempli de données. On aime !

«Ne pas s’adresser à une mère universelle»

Des études IPSOS ont permis de découvrir qu’il «y avait de très nombreux facteurs, identifiés par les mamans elles-mêmes, qui définissaient leurs comportements et leur vision des choses. La compréhension « universelle » de la maternité doit donc laisser place à une définition plus individualisée !» (Hélène Dupont, IPSOS) En d’autres mots, au lieu de communiquer aux mamans en général ou à l’image traditionnelle des mères, il faut s’adresser à LA maman
«Une étude réalisée aux États-Unis fait le portrait de ces mères du millénaire (Millennial Moms). Elles sont abonnées à 3.4 réseaux sociaux et y passent en moyenne 17.4 heures par semaine. C’est quatre heures de plus que la moyenne des mères. Elles se retrouvent à 38 % sur Pinterest, 33 % sur Instagram. Cette utilisation influence ce qu’elles achètent. D’ailleurs, plusieurs mères parlent aussi de cette pression des réseaux sociaux à être parfaite en tout temps.» (Marieve Paradis, Planète F)

Est-ce un retour des mères parfaites comme les housewifes des années 50 ?

Je suis tombée sur un article fort intéressant sur le retour de ces superwomens, ces femmes qui ont une petite maisonnée toute propre, de sages enfants bien éduqués, des repas toujours santé et home made, un beau mari, une carrière etc. «Un remake de notre parfaite housewife des années 1950 ?» (Zineb Dryef, Le Monde)
Loin d’être le portrait des femmes «ménagères» des années 50, la femme au foyer d’aujourd’hui est responsable de ce qu’elle fait et a généralement choisi de rester à la maison. La femme au foyer 2.0 est «Désormais active, sportive et libérée du patriarcat, l’icône s’est modernisée. Quand elle n’est pas en voyage, en réunion ou au yoga, elle trône, gracieuse et souriante, dans un intérieur où la vaisselle est délicate, les fleurs fraîches, les tapis berbères, les canapés scandinaves et les brioches home made. Mais surtout, plus que tout, elle est heureuse d’être « maman ». (Zineb Dryef,Le Monde)
 
Avez-vous déjà fait l’expérience d’être une parfaite maman pinterest le temps d’une semaine ? Une maman a réalisé cette «aventure», très drôle comme idée !!  Voir l’article ici sur Romper (en anglais). Cela m’a donné comme idée de faire un test expérientiel : être une blogueuse maman durant 24h. Je vous partage les faits cocasses de cette journée dans le contenu exclusif de mon e-book.
 

Et les imparfaites..

L’envers de la médaille c’est la pression qui accompagne cette quête de perfection. Les réseaux sociaux renvoient une image de famille parfaite qui est pourtant si loin de la réalité. «Les mères sont responsables de ce qu’elles font, cette ultraresponsabilité engendre un ultra-investissement. Lorsque l’enfant arrive, il a été tellement préparé, attendu, projeté, programmé qu’il est surinvesti.» (Camille Froidevaux-Metterie, Le Monde)
 
On voit alors le «mouvement» des mamans qui se proclament, haut et fort, des imparfaites. Elles présentent la réalité de leur quotidien et banalisent ce modèle de la mère si parfaite avec un ton d’humour et d’ironie. Voyez entre autre :
 

7 stratégies pour s’adresser aux mamans

Stratégie 1. Parlez de leurs enfants

La meilleure stratégie est d’utiliser la proximité et de mettre le focus sur l’enfant.  «Par exemple, un marque automobile doit commencer par “Votre famille s’agrandit” plutôt que par “Voici la nouvelle voiture…” », souligne Jean-Jacques Lugbull.» (Cecile Devaux, E-marketing)

Étude de cas : le secteur de marché automobile

Parlant de véhicule, voici une stratégie de communication qui a été mise en place par Publicis Dialog [maintenant Publicis Communications suite à une fusion] pour promouvoir l’achat d’un véhicule pour les nouvelles familles. Les idées suivantes peuvent être utilisées pour tous les produits dont on assiste à un changement de consommation d’un foyer à cause de l’arrivée d’un bébé.«La naissance d’un enfant est un événement clé dans la vie d’un couple, qui entraîne dans 53 % des cas un changement de véhicule. De fait, les parents constituent une cible stratégique pour Renault : il s’agit d’une cible jeune, particulièrement réceptive aux messages de sécurité et de confort, une cible par ailleurs dans un état de bien-être et d’euphorie et qui est non exploitée par le secteur automobile […] Idée stratégique mise au point par Publicis Dialog : votre enfant va prendre une place énorme dans votre vie ; il est si petit mais déjà tellement envahissant… L’idée créative qui en découle : la direction artistique reprend les codes de l’univers de la petite enfance, en termes de couleurs et de typo, avec une mise en parallèle entre le côté petit et léger d’un bébé et le volume nécessaire pour transporter tout son matériel (poussette, transat, jouets…).» (Sophie Mensior, E-marketing). Voici quelques idées :

  • Organisez un rallye ou un jeu familial d’un point A à un point B. Par exemple, le jeu peut se faire en voiture d’une succursale Kia de Chambly au Kia de Brossard ou encore des points stratégiques pour une journée divertissante comme d’une ferme X à une boutique Y à un marché artisanal Z (wow les opportunités de partenariat avec les commerces locaux ou touristiques). Ça permet de tester les véhicules, de divertir la famille, d’être en proximité avec la clientèle en parlant de d’autre choses que le processus d’achat et les questions techniques.
  • Développez une stratégie de communication humoristique de type «c’est bébé Mathieu qui choisit» comme quoi ce sont les enfants qui mènent. On modifie nos habitudes et nos choix de produits. Par exemple, on suit leur rythme de dodo, on ajuste la grandeur de la voiture, on choisit un lit plus large etc. 
  • Créez un partenariat avec des entreprises de produits pour offrir le kit idéal pour bébé/enfant en voiture tels que le siège, le miroir, le pare-soleil, les jouets etc.
  • Organisez un événement où vous invitez les parents à faire venir tester les voitures par leur enfant et collecter les impressions des enfants. Faites ensuite une série de mini-publicité avec ce que les enfants ont dit et axez votre message sur l’expression «la vérité sort de la bouche des enfants».

SERVICES MARKETING | Vous aimeriez d’autres idées pour rejoindre les mamans et les familles ou faire connaître vos produits pour enfants ? Parlez-moi de votre projet et on pourra regarder ensemble les différentes opportunités, puis développer des actions de communication efficaces et adaptées.

Stratégie 2. Et si on s’adressait aux bébés/enfants (sans faire de publicité aux enfants, voir la loi de la protection du consommateur) ?
Dans le précédent article de la série, on a vu que les portraits de la maman et du papa ne sont plus du tout les mêmes et c’est devenu très complexe d’un point de vue marketing. «Dans ce bouleversement sociétal, la seule personne qui garde (pour l’instant ?), son identité est le bébé. « La famille change, mais c’est l’enfant qui fait la famille, plus que le couple », estime Francesca Colin, directrice de groupe commercial dans le pôle des “Féminins étapes de vie” d’Interdeco.» (Léna Rose, E-marketing) Pourquoi alors ne pas adresser les messages marketing à l’attention des bébés/enfants ? L’idée ressortie ici présente des avantages stratégiques de différenciation et de proximité avec la clientèle cible. Le produit est pour un bébé, alors adressons-nous à lui. Celui qui recevra le message sera bien entendu les parents et eux, ce qu’ils veulent entendre, c’est qu’on leur parle du bien être de leur enfant et qu’on illustre leur réalité de parent. On peut par exemple «personnifier» les bébés à titre d’adulte, une personne avec une tête pensante ou qui agit comme un adulte. Par exemple, la populaire promotion d’Evian avec des bébés en rollerblade
Stratégie 3. Que diriez-vous si c’était un enfant le messager ?
Faites parler votre marque par un enfant. Comme j’explique ci-haut, le focus doit être sur les enfants. Il est donc tout à l’honneur de laisser un enfant raconter l’histoire de votre entreprise ou de votre produit qui s’adresse aux parents et aux familles. Prenez exemple sur le diffuseur téléphonique de l’Hôpital Sainte-Justine qui utilise les voix des enfants. (Appelez au 514-345-4931 pour voir l’extrait audio) ou regardez l’exemple d’une stratégie de storytelling avec Lucas, un enfant de 4 ans, pour le compte de Corine de Farme, une marque française de produits pour bébé 100% naturel.
SERVICES MARKETING | Vous aimeriez vous aussi promouvoir votre produit avec une série d’histoires racontées par un enfant ? Contactez-moi pour développer votre plan stratégique en création de contenu par la méthode storytelling.

 

Stratégie 4. Et si on parlait à celles qui ne veulent pas devenir maman ?

Pensez autrement et déployez une stratégie qui va à l’encontre du message publicitaire intuitif. Vous vendez des vêtements pour bébé ? Parmi vos acheteurs, vous avez sans doute des personnes qui achètent des cadeaux pour les mamans et parmi ces personnes, vous aurez aussi des femmes qui ne veulent pas de bébé. Privilégiez des messages au ton humoristique, non provocateurs et non porteurs de jugement. 

 

Stratégie 5. Adressez-vous à la maman de la maman 
Dans l’entourage de la maman, la personne qui lui sera la plus proche durant la maternité, c’est sa maman. La grand-mère en achètera des produits pour bébé et des cadeaux pour enfants. Elle est généralement aussi la conseillère de la maman, mais rappelez-vous que la phrase qu’on entend toujours c’est : «dans ton temps, ça se faisait peut être comme ça, mais plus aujourd’hui». Il y a des différences générationnelles associées entre autre à l’allaitement, la présence du père, la carrière de la mère etc. C’est aussi connu que les mamies gâtent leurs petits enfants. Elles sont de grandes consommatrices pour certaines catégories de produits pour enfant. Les grands-mamans vont également acheter quelques produits pratiques tels qu’un siège d’auto ou un parc pour les dodos chez les grands-parents. 

 

Stratégie 6. Dirigez votre message au conjoint(e) de la maman
Si vous axez votre stratégie de communication sur le bien-être du bébé ou de la maman, alors c’est l’occasion idéale pour vous adresser au conjoint(e). On cible le message sur son rôle de prendre soin de la petite famille.

 

Stratégie 7. Ne tombez pas dans les stéréotypes
Je lisais un article de Marianne Prairie de mamanaunplan qui racontait ses impressions quand elle a vu un livre de coloriage en magasin dont le titre était «coloriages pour maman débordée» et dont la couverture était une image de sacoches. Attention aux clichés sur les mamans. Voici ce qu’elle en a pensé : «Comment une femme dite débordée trouve-t-elle le temps de colorier? C’est quoi des dessins « pour maman »? Des sacoches, vraiment? Et est-ce que les papas ont leur équivalent? Des BBQ peut-être? Puis c’est quoi tout ce buzz avec le coloriage? Pourquoi? Ça se résume en un mot : marketing. Une stratégie de mise en marché pour vendre davantage de copies. C’est très habile. D’abord, on identifie de façon précise à qui s’adresse le cahier de coloriage (la mère), question de personnaliser le produit et de faire croire qu’il est tout spécialement conçu pour elle. Puis, on la prend par les émotions en l’interpelant avec un qualificatif puissant et rassembleur (débordée). Finalement, on utilise un symbole très stéréotypé (la sacoche) pour titiller l’inconscient et ne laisser aucune place à l’interprétation.» (Marianne Prairie, Châtelaine)

 

5 actions de communication pour rejoindre la mère d’aujourd’hui

Développer des stratégies marketing sur les réseaux sociaux

«Les mères se tournent davantage vers Internet (66 %) que vers leurs amis (64 %) ou leurs parents (46 %) lorsqu’elles se questionnent sur un produit de consommation courante.» (Karine Miron, Adviso) Selon Emarketer, les réseaux sociaux sont utilisés par 45% des mères canadiennes lorsqu’elle débute leur recherche d’information dans leur processus d’achat.  

 

Truc 1 | Créer une mini série de capsules vidéos
  • Informez-vous d’abord sur les habitudes d’utilisation des mamans sur Youtube. Jetez un oeil sur ces statistiques tellement pratiques !! de Google Insight Canada.
  • Renseignez-vous sur ce qui se fait déjà. Regardez par exemple les vidéos de jesuisunemaman, mafamillemonchaos, mamanaunplan
  • Trouvez des sujets intéressants qui s’écoutent bien en fin de soirée ou dans le transport en commun, lors du retour à la maison. On veut du contenu divertissant, inspirant et pratique.
  • Informez-vous sur les vidéos en direct sur Facebook et pourquoi ne pas essayer ? Voir les réalisations de la laparfaitemamanimparfaite avec sa série de suggestions cadeaux pour Noël.
  • Faites connaître le moment de publication de votre vidéo; par exemple à chaque lundi 20h.
  • Utilisez un fil conducteur qui relie le contenu de la série de capsules vidéos. Par exemple, un thème, une chanson, une intro, un ton etc. Par exemple, les épisodes de Maman Caféine.
Truc 2 | Créer du contenu thématique

Sélectionnez un thème de contenu pour une période donnée. Faites connaître cette période de temps limitée. Exemple :

Préparez du contenu qui pourra être publié durant cette semaine, ce mois ou cette saison et tentez de trouver les liens qui unissent ce contenu pour que ça donne envie au lectorat de le suivre d’un article à l’autre ou d’un vidéo à l’autre.

Sortez des sentiers battus; ne parlez pas nécessairement de l’Halloween que parce qu’on est en octobre. Il n’est pas obligatoire de parler de la saveur de citrouille épicée parce que c’est tendance. Choisissez des sujets uniques qui vous plaisent vraiment.

Ajustez votre visuel selon le thème choisi. Par exemple, si vous choisissez de parler de Noël pendant le mois de décembre, ajoutez une petite touche de Noël dans votre logo, votre page d’accueil etc.

SERVICES EN DESIGN GRAPHIQUE | Vous aimeriez du visuel de qualité et à très bas prix ? Vous aimeriez économiser votre temps et vos énergies ? Confiez-moi vos projets graphiques. Je peux créer une image d’entête Facebook, des images personnalisés à la une de vos articles ou ajuster le design thématique de votre page d’accueil, logo, carte cadeau etc. Quels sont vos besoins ? Demandez un prix

 

 Truc 3 | Créer du contenu intéractif

Posez des questions de type si la réponse est a) cliquez sur j’aime et si la réponse est b) commentez le statut.

Posez des questions ouvertes dont les réponses seront utiles pour vous ou pour les autres mamans. Exemple le sondage de jesuisunemaman :

 

Proposez des concours en invitant les participants à réaliser des actions. Faites attention à la loi à ce sujet..

Mentionnez clairement vos attentes. Que voulez-vous que la personne qui vous lit fasse; quelle action devra-t-elle faire ?

Annoncez en avance le moment de la publication de votre contenu. Exemple :

 
 Miser sur l’authenticité et une relation à long terme
 
Ce n’est pas sur Facebook que les marques devraient cibler les mamans. «In our online survey of around 1,400 mothers in Canada from earlier in 2015, only 19% said that they have had a meaningful interaction with a brand on social media. They want brands to be more real, more authentic, more informative and more balanced, and they want brands to create content that is genuine and shows compassion.» Elles prennent peut être connaissance des marques, entreprises et produits sur Facebook, mais ce que ça dit ici, c’est qu’il n’y a pas de développement de relation maman-entreprise sur Facebook. Il faut alors penser à des stratégies qui permettent d’interagir avec ces femmes et ce avec authenticité et pas seulement le temps d’une campagne. Il faut communiquer avec les mamans occasionnellement et de façon continue. Pensez à Dove qui développe toujours des campagnes sur un thème relié aux femmes et leur corps.
 
Truc 4 | Partagez ce qui se passe en coulisse, ce que vous faites.
 

 

Truc 5 | Développez une série de campagnes promotionnelles ou actions de communication reliées/connectées
Pensez à un fil conducteur qui associera d’une certaine façon les campagnes promotionnelles que vous propulserez pour les prochains mois ou les prochaines années. Inspirez-vous des campagnes de la famille du lait qui sont reliées aux émotions telles que le réconfort (le tricot!), le partage (à deux c’est mieux) etc. On peut aussi penser au ton humoristique et à la complicité Marilou/Alex de Trois fois par jour qui se dévoilent toujours dans leur capsules vidéos.
 
 
la-pour-vous-aider

 

 

Qu’avez-vous besoin ?

Vous avez un produit qui s’adresse aux mamans, enfants ou à la famille ? Je peux vous aider.

Je recherche des professionnels, travailleurs autonomes, blogues, startups ou des entreprises PME qui ont besoin d’un coup de pouce pour y parvenir. Il y a bien des avantages à collaborer avec une freelance webdesigner et graphiste, qui est aussi en amour avec le marketing et la création de contenu. Économisez votre temps et économisez votre argent.

Je peux par exemple mettre sur pied des stratégies marketing originales pour augmenter la portée de vos messages publicitaires, de trouver des solutions pour rendre votre clientèle potentielle plus engagée envers votre marque ou produit et en bout de ligne augmenter vos ventes.

Contactez-moi pour obtenir un prix et parlez moi de votre projet : annieworkstation@gmail.com

À vous de jouer !

11 étapes pour créer une nouvelle publicité avec une clientèle cible : la maman

Créez une nouvelle publicité avec une clientèle cible : la maman

  1. Identifiez votre cible; à quel profil de maman désirez-vous partager votre message ? Quelle maman serait plus intéressée par votre produit/entreprise ?
  2. Créez votre persona, votre client type ainsi que ces caractéristiques.
  3. Déterminez les paramètres de base: votre budget, votre objectif publicitaire et l’action que devrait réaliser votre clientèle cible après avoir vu votre publicité.
  4. Choisissez votre messager, celui qui communiquera votre message publicitaire auprès de votre clientèle cible. Est-ce vous, votre entreprise, un conjoint, une grand-maman, un enfant ?
  5. Établissez le contexte ou l’environnement dans lequel votre clientèle cible prendra connaissance de votre message.
  6. Sélectionnez le support de communication : Facebook, Youtube, affichage, emailing ?
  7. Choisissez le moyen de communication : un article, une image, un vidéo ?
  8. Développez votre contenu ou message en considérant le qui, quand, où, pourquoi, comment, par qui etc.
  9. Concevez une ébauche du visuel et du message
  10. Faites un test ! est-ce que le message est clair ? Est-ce que c’est porteur de jugement ou est-ce accepté éthiquement/socialement ? Quel est le résultat ? Y a-t-il des modifications à apporter ?
  11. Lorsque votre test est concluant et que vous avez effectué les ajustements, produisez et de diffusez votre publicité.

SERVICE DE DESIGN GRAPHIQUE | Vous avez besoin d’aide pour la conception ou la production de votre publicité ? Parlez-moi de votre idée et il me fera plaisir de vous aider. annieworkstation@gmail.com

Commentez et partagez

  • Est-il mieux de s’adresser aux mères dites parfaites ou les imparfaites ? Qu’est-ce qui est plus vendeur ou approprié pour les entreprises ? Qu’en pensez-vous ?
  • Quelles mamans devrais-je suivre sur Instagram d’après vous ? Votre coup de coeur ? Qu’est-ce que vous aimez ? Connaissez-vous Ohjoy, j’adore la couleur de ses photos.

Vous aimerez aussi :

Références

  • Boîte à outils | 
  • Liens | Lepoint.fr, Emarketer, Statistiques Canada, Ipsos, Planète F, Le Monde, E-marketing, Châtelaine, Google Insight Canada, Adviso, She-economy, Markentive
  • Blogues | Fabuleuse au foyer, Parent 3.0, Romper, Les Zimparfaites, La parfaite maman imparfaite, Scary Mommy, Ma famille mon chaos, Pinterest Fail, Maman a un plan, Je suis une maman, Ohjoy, Parfaite maman cinglante, Maman caféine
  • Services | Marketing, Storytelling, Visuel graphique, Conception et production d’une publicité
  • Secteurs de marché | Industrie de la maternité
  • Cibles | Maman, famille, entreprise de produits pour maman et bébé/enfant, blogueuse/blogueur/collabos
  • Exemples | Evian, Dove, Hôpital Ste-Justine, Famille du lait, Trois fois par jour
  • Étude de cas | secteur automobile
Advertisements

2 réflexions sur “5 actions de communication et 7 stratégies pour mieux rejoindre la maman 3.0

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s