Gérer votre talent comme le ferait un agent d’artistes – La gestion des talents à la manière du Cirque du Soleil

Blogue image

On arrive tous à un moment où on se dit : je dois déléguer ! (ou on aimerait tous être rendu là..)

Avez-vous un surplus de travail et que vous vous demandez à chaque semaine comment vous pourrez y arriver ? Vous avez plein de projets en tête et si vous aviez plus de temps, vous seriez bien plus en mesure de réaliser vos plans ? Il est peut-être temps de déléguer.

« J’avais peur de déléguer. Honnêtement, je ne croyais pas que quiconque pouvait faire le travail aussi bien que moi-même. À mon plus grand bonheur, toutes les personnes que j’ai embauchées m’ont prouvé que j’avais tort! :) » Matthieu Degenève, CRHA – Oeil du recruteur

Engagez un employé, faites affaires avec un pigiste, un sous-traitant ou encore une assistante virtuelle. C’est en s’entourant de personnes avec leurs propres talents que vous pourrez avancer plus vite ou mieux avancer. 

L’article vous sera utile  :

  • Remettre en question votre rôle… «L’entrepreneur ne doit pas travailler dans son entreprise, sinon il ne serait pas un entrepreneur, mais plutôt un employé dans son entreprise.» Qu’en pensez-vous ?
  • Gérer votre talent comme le ferait un agent d’artistes
  • Comprendre le buzzword : la gestion des talents
  • Implanter des stratégies du Recruiting Marketing dans votre entreprise

°°°

image blogue facebook (3).png

Remettre en question votre rôle…«L’entrepreneur ne doit pas travailler dans son entreprise, sinon il ne serait pas entrepreneur. Il serait employé dans son entreprise.» Qu’en pensez-vous ?

Avez-vous lu le livre «Père Riche, Père Pauvre» ? (livre de Sharon L Lechter et Robert Kiyosaki) J’ai longtemps réfléchi sur la vision de l’auteur qui dit : investissez votre énergie dans des entreprises qui ne requièrent pas votre présence. Il est propriétaire d’entreprises «mais elles sont gérées ou dirigées par d’autres personnes. Si j’avais à y travailler, ce ne serait plus mon entreprise. Ça deviendrait mon emploi.»

Ça apporte une autre vision de l’entrepreneuriat, comme quoi l’entrepreneur est le créateur et le rassembleur. Mon mentor du Réseau M, Fernand Croisetière, me rappelle d’ailleurs toujours que «l’entrepreneur est le superviseur». Il doit superviser l’équipe et à la fois, veiller sur les résultats et gérer du personnel. Son mandat est donc de s’assurer que son équipe travaille bien, qu’elle est performante et qu’elle soit en d’autres termes, talentueuse. Cette combinaison fait-elle d’un entrepreneur, un gestionnaire de talents ?

image blogue facebook.png

Gérer votre talent comme le ferait un agent d’artistes

C’est quoi votre talent ? Quel est votre métier ? Qu’est-ce que vous faites de très bien qui est difficile d’être refait par une autre personne au même métier que vous ? Un clown, c’est un clown. Son métier est de faire rire les gens. Il a beau être un excellent clown, c’est sa connexion avec l’audience qui va le différencier.

L’agent d’artiste cherche à placer l’artiste là où il performera le mieux. L’agent ne cherche pas à changer l’artiste. Il prend l’artiste tel qu’il est en date d’aujourd’hui. Il trouve le lieu où il pourra performer devant une audience qui lui convient. Si on prend ce concept dans un contexte d’entrepreneuriat, l’entrepreneur doit trouver le client qui recherche la qualité du service offert ou autrement dit le niveau de talent proposé par l’entreprise.

Qui est le responsable des talents ? L’employeur ou l’employé ? Une autre vision de la gestion des talents est que c’est «l’individu lui-même [qui] est responsable de la gestion de ses talents. Il se doit de connaître ses talents et de prendre les initiatives nécessaires pour les développer et ainsi passer de très bon à excellent. C’est ainsi qu’il se démarquera en étant propulsé par ses talents.» (Les Affaires)

 

3 précieux conseils aux entrepreneurs 

1.N’augmentez pas le niveau de votre service, si vous n’êtes pas capable de l’offrir. Si les attentes de votre client sont élevées, présentez-lui «réalistement» et avec transparence et honnêteté votre offre dès le début. Vous éviterez toute surprise ou déception.

2.Prenez soin de votre talent, cherchez à augmenter votre «performance», suivez des formations, faites-vous accompagner par des experts (un mentor, un coach..) et cherchez à vous différencier des autres artistes qui ont le même métier que vous.

3.Entourez-vous des bonnes personnes, des éléments clés qui feront avancer votre entreprise. Recherchez un réseau de professionnels inspirants et positifs. Cherchez à vous impliquer dans des communautés de pratiques et des forums de spécialistes dans votre domaine.

Comprendre le buzzword : la gestion des talents

C’est quoi la gestion des talents ? Oui, c’est une façon de rebrander ce qu’est la gestion des ressources humaines. C’est une vision alternative et plus actuelle de ce qu’est une ressource humaine, un employé. On gère des individus et non pas des postes de travail. C’est aussi de mettre la bonne personne au bon poste, puis de s’assurer de la transmission du talent.

«Gérer la relève, c’est gérer le talent» (Alain Gosselin, La Presse) Pour gérer la relève, il doit y avoir un transfert des connaissances et c’est plus que souvent absent dans les entreprises. Quand vous prenez une formation, est-ce que vous prenez le temps de mettre en pratique ce que vous avez appris ? Quand un employé assiste à une conférence, est-ce qu’il vous revient avec ses apprentissages ? À quoi ça sert de payer pour des formations s’il n’y a pas de nouvelles connaissances ou d’application de ces connaissances. Il y a donc un mauvais retour sur investissement. Lucie Morin, professeure au Département d’organisation et ressources humaines à l’Uqam explique : «Un des problèmes majeurs, c’est que les organisations investissent dans le savoir et le savoir-faire (bref, elles croient ainsi gérer des compétences), mais elles oublient de vérifier si cela devient une compétence. Le retour sur investissement, il se trouve là. Si les gens ne mettent pas en oeuvre ce qu’ils ont appris, ça sert à quoi d’investir dans leur formation?» (La Presse)

 

image blogue facebook (2).png

La gestion du «Talent Pool»

La gestion des talents prend en considération que l’employé a un ensemble de compétences qui peut être bénéfique pour plusieurs tâches. Pourquoi ne pas utiliser les compétences selon les tâches plutôt que par poste ? On voit cette pensée de transversalité des compétences en gestion de projet où il y a une combinaison des talents de chaque personne de l’équipe. Cette approche multidisciplinaire est fortement tendance et on la voit dans de nombreux processus d’innovation en entreprise. Par exemple, pour le Cirque du Soleil on retrouve des «labs» de combinaison de pratiques sportives comme le cheerleading et l’acrosport.

On peut voir la gestion des talents comme une banque de compétences, de talents (le nom le dit) et de connaissances. Puis, on identifie le «porteur de ces connaissances» selon les différents besoins de l’entreprise. C’est ce qu’on appelle le «Talent Pool». C’est une expression d’ailleurs utilisée par la division Casting du Cirque du Soleil.

 

La gestion des talents au Cirque du Soleil

J’ai assisté à une présentation sur la gestion des talents au Cirque du Soleil. Paul Daoust, Chef des services Casting & relation aux communautés, a introduit le processus de recrutement des artistes pour les différents spectacles worldwide du Cirque du Soleil. J’ai eu un wow aujourd’hui avec la présentation de Paul. C’est fou de voir les dessous de la machine. Gérer 21 spectacles worldwide en même temps et tout ce que ça prend en terme de gestion des talents. La marketeuse que je suis, a aussi été bien intriguée d’entendre parlé de recruiting marketing. 

 

Implanter des stratégies du Recruiting Marketing dans votre entreprise

En d’autres termes le marketing de recrutement ou recruiting marketing est l’ensemble des stratégiques de communication et de promotion pour que votre audience (ici les futurs employés) désire appliquer et acheter votre produit (ici le produit étant l’opportunité d’emploi). Intéressant ! On y voit l’ensemble des stratégies marketing de base en inbound marketing tels que les personas, les leads, l’entonnoir de conversion des potentiels en acheteurs etc. L’objectif du recruiting marketing c’est de trouver, attirer, engager et continuellement gérer les relations avec les candidats potentiels.

 

Comment appliquer les stratégies de marketing de recrutement à votre entreprise ?

Vous êtes rendue à déléguer ou engager des employés ? Déployez d’abord vos stratégies de gestion des ressources humaines en passant par la gestion des talents, la gestion des opérations et la gestion des connaissances. Donc en gros, vous devez gérer le qui, quoi, comment. Voici de l’Entremetteuse : 5 astuces pour attirer les meilleurs pigistes pour votre entreprise.

 

6 étapes avant de recruter un employé, un pigiste ou un sous-traitant

  1. Identifiez le profil du candidat idéal (compétences, caractéristiques…) puis surlignez entre 3 et 5 priorités
  2. Dressez la liste de tâches que vous aimeriez confier à ce candidat et détaillez le contexte dans lequel ces tâches seront effectuées (fréquence des tâches, temps de travail requis, outils à utiliser…)
  3. Analysez la valeur de votre offre d’emploi pour valider si les paramètres sont intéressants pour l’entreprise et pour le candidat
  4. Rédigez l’offre d’emploi
  5. Recherchez les moyens pour communiquer votre offre et pour atteindre le candidat idéal identifié
  6. Planifiez le « cadre » de travail et les outils de gestion (environnement de travail, outils, moyens de communication, attentes, mode d’évaluation, base de données etc.)

Pour aller plus loin, jetez un oeil sur les 10 étapes faciles pour optimiser votre processus de recrutement par TechnoGénie.

 

De la lecture à l’action : Gérer les talents

1. Qu’en pensez-vous ?

Devons-nous utiliser l’appellation «Gestion des talents» ? Est-ce qu’une entreprise de 2-3 employés ou d’une vingtaine de collabo-blogueuse a besoin elle-aussi de gérer les talents ? Commentez au bas de l’article ou ici sur Facebook

2. Quoi retirer de cet article ?

  • Vous devez lire le livre Père Riche Père Pauvre (un livre de motivation et développement personnel sur l’indépendance financière et l’art de penser différemment en affaires)
  • Questionnez-nous sur vos pratiques de gestion des connaissances et des compétences au sein de votre entreprise.
  • Ajustez vos outils et vos stratégies de gestion de ressources humaines.
  • Révisez votre cv pour mettre de l’avant votre talent, ce que vous êtes capable de faire et BIEN faire
  • Pensez «compétence» au lieu de «tâche de travail»

 

Vous aimerez aussi :

Boîte à outil d’une Marketeuse | Le Inbound marketing et la St-Valentin, des occasions pour séduire…ses clients

Boîte à outil d’une Marketeuse | Comment fixer vos objectifs d’affaires et connaître votre WOW Factor ? 4 étapes avant de préparer votre plan stratégique

Références

Liens : La Presse | Cirque du Soleil Casting

Blogues : L’Entremetteuse | TechnoGénie |

Étude de cas : Cirque du Soleil

Livre : Père Riche, Père Pauvre

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s